Bienvenue sur RegardTV.net - Toute l'actualité sur la TV numérique en Suisse romande
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Julien
Administrateur
Administrateur
Age : 40
Date d'inscription : 29/05/2006
Nombre de messages : 13308
Localisation : Montreux
Opérateur TV : Swisscom
Points : 16154
Réputation : 187
https://www.regardtv.net

Le cryptage doit demeurer possible

le Ven Mai 30 2008, 17:10
Communiqué de presse de Swisscable, 16.05.2008

Le cryptage doit demeurer possible

Le Conseil national examinera prochainement la motion de Simonetta Sommaruga, qui exige l'interdiction du cryptage de la télévision numérique sur les réseaux câblés. Swisscable s'oppose résolument à cette motion. L'association a de sérieux motifs pour le faire, alors que les contre-arguments manquent parfois de nuance.

La motion Sommaruga 07.3484 demande que toutes les chaînes gratuites de télévision numérique soient diffusées sans cryptage sur les réseaux câblés, ce qui revient à une interdiction de fait du cryptage. Comme alternative, la motion propose l'introduction en Suisse d'un standard ouvert pour le système d'exploitation, à destination des fournisseurs de matériels. Swisscable refuse ces deux requêtes. Les raisons en sont les suivantes.

Un marché qui fonctionne bien n'a pas besoin d'autres réglementations
Pour ce qui est de la diffusion de la télévision numérique en Suisse, le jeu de la concurrence s'exerce. Les consommateurs ont le choix entre plusieurs modes de réception: télévision satellite, télévision terrestre, Bluewin TV (IPTV), télévision par câble, télévision sur Internet, télévision mobile. Par conséquent, ce n'est pas un hasard si près de 45% des foyers reçoivent aujourd'hui leur offre de télévision numérique par le réseau câblé. Il n'y a rien d'étonnant non plus à ce que d'autres offres pour la diffusion de la télévision numérique (comme les réseaux de fibre optique des centrales électriques par exemple) soient actuellement à l'étude, et appelés à renforcer encore la concurrence par la suite. Ce marché fonctionne bien et n'a pas besoin d'autres réglementations.

Pas de discrimination des opérateurs utilisant le câble pour distribuer de la télévision
L'adoption de la motion entraînerait une discrimination de la distribution de la télévision par le câble ou la ligne téléphonique. La liberté d'entreprise des prestataires utilisant le câble ou la ligne téléphonique pour diffuser des contenus de télévision numérique (comme Bluewin TV par exemple) serait gravement et unilatéralement entravée par rapport à la télévision satellite, la télévision terrestre, la télévision sur Internet et la télévision mobile. La croissance de la concurrence s'en trouverait freinée, tout comme le développement de la télévision numérique, ce qui serait négatif au plan économique.

Les câblo-opérateurs doivent pouvoir offrir des services de vidéo à la demande
Il est important que les câblo-opérateurs aient toujours la faculté de proposer à leurs clients des offres interactives et personnalisées, telles que la vidéo à la demande (films à la carte) par exemple. Seul le cryptage, qui ne fait rien d'autre que de délivrer un contenu donné (un long métrage par exemple) à un client donné, en offre la possibilité. Cette forme de télévision est appelée à prendre de l'essor dans les années à venir. Ceux qui ne suivront pas risquent fort d'être éjectés rapidement de la concurrence à laquelle se livrent les opérateurs pour briguer de nouveaux clients sur le marché de la télévision numérique.

Un standard ouvert sera publié d'ici quelques années
Avec le passage de l'analogique au numérique dans le domaine de la télévision, la Suisse traverse actuellement une phase transitoire. Il est probable qu'un standard international s'imposera d'ici trois à cinq ans et les consommateurs disposeront alors d'une véritable liberté de choix pour les matériels. Les réglementations visant à introduire un standard ouvert exclusif pour la Suisse, en cette période intermédiaire, sont vouées à l'échec. Le marché de la télévision numérique est international. Une solution isolée pour la Suisse serait non seulement absurde, mais également coûteuse.

Affirmation: "il n'est pas utile de crypter les chaînes numériques"
Rectification : cela dépend de la stratégie commerciale du câblo-opérateur. Celui qui souhaite proposer des contenus à la demande ou d'autres services interactifs, pour des raisons stratégiques ou parce qu'il juge que c'est un choix judicieux pour l'avenir, ne pourra pas éviter un cryptage unifié (cryptage de base). Celui qui ne veut pas le faire aujourd'hui, n'a pas besoin de crypter l'offre de base numérique. Mais ce fournisseur devrait avoir la possibilité de le faire par la suite. Seules les câblo-opérateurs peuvent statuer sur le bien-fondé ou l'inutilité d'un cryptage des chaînes numériques. Telle est la position de Swisscable.

Affirmation: "les consommateurs n'ont aucune liberté de choix"
Rectification : cela dépend de quoi l'on parle. Pour ce qui est de la télévision numérique, les consommateurs jouissent en Suisse d'une liberté de choix sans précédent. Ils peuvent opter pour la télévision satellite (Madame Sommaruga, par exemple, a retenu cette solution), la télévision par câble, Bluewin TV, la télévision terrestre, la télévision sur Internet (Zattoo ou adsl.tv par exemple) ou encore la télévision mobile. D'autres offres seront lancées prochainement, sur les réseaux de fibre optique des centrales électriques par exemple. En ce qui concerne le boîtier décodeur pour la réception des chaînes numériques, certains câblo-opérateurs imposent un modèle spécifique, ce qui exclut toute perspective de choix pour, les clients. Les raisons à cela sont très simples. Seul l'emploi du terminal de réception spécialement configuré permet de garantir la qualité de l'offre, un service efficace à la clientèle, ainsi que la mise à jour et l'enrichissement de l'offre.

Affirmation: "les câblo-opérateurs cryptent les chaînes numériques pour vendre d'autres services à leurs clients, comme la télévision payante, la vidéo à la demande, etc. "
Il est vrai que cette intention est l'un des premiers motifs du cryptage, sans être le seul pour autant. D'autres raisons sont à l'origine du cryptage et de l'utilisation de boîtiers décodeurs imposés, comme la garantie de la qualité de l'offre, un service efficace à la clientèle, la mise à jour des logiciels, ou encore la lutte contre le piratage des contenus télévisés. Mais même si cette affirmation s'avérait juste, est-ce le rôle des politiques que d'interdire de fait à certaines entreprises d'introduire de nouvelles offres et de les vendre à leurs clients?

Affirmation: "la plupart des nouveaux postes de télévision comportent un décodeur intégré, ce qui rend superflu le branchement d'un décodeur externe"
Il est vrai que de nombreux téléviseurs intègrent désormais un décodeur pour la réception de la télévision numérique terrestre (TNT). Par contre, seuls quelques nouveaux postes de télévision sont dotés de décodeurs pour la réception de la télévision numérique par le câble. Ces appareils sont généralement très onéreux

_________________

Swisscom: InOne Home sur FTTH (Internet S - Tél Fixe M - Swisscom TV L), Teleclub Premium, Les+, Teleclub Sports, Netflix
Sunrise: Sunrise Freedom Relax avec HTC 10
avatar
Jean-Marc
Regard momifié
Regard momifié
Date d'inscription : 25/09/2006
Nombre de messages : 5180
Opérateur TV : Netplus
Points : 8627
Réputation : 45

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Ven Mai 30 2008, 18:24
Ce style de communiqué c'est de la propagande bien lisse et de la manipulation par des arguments "pseudo technique".

Il ne faut rien attendre de Swisscable, c'est une association qui à pour tache de faire du lobbysme pour les cablos opérateurs.

JM
merinos
Invité

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Ven Mai 30 2008, 18:39
comme d'hab, ils mélangent un peu tout...

un truc que j'aime bien: selon eux il n'y aurait pas de standards et le dernier paragraphe parle des téléviseurs recevant le DVB-T et C... :A10:

allez, encore un effort, et vous serez bientôt bons pour le festival «juste pour rire»: http://www.hahaha.com/fr/festival/10/ :G7:
avatar
Julien
Administrateur
Administrateur
Age : 40
Date d'inscription : 29/05/2006
Nombre de messages : 13308
Localisation : Montreux
Opérateur TV : Swisscom
Points : 16154
Réputation : 187
https://www.regardtv.net

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Ven Mai 30 2008, 18:53
A noter que Simonetta Sommaruga ne demande pas de supprimer tout le cryptage, mais juste le cryptage des chaînes de base

ça ne dérange en rien les offres tels que Canal+, Teleclub, chaines X ou autres chaînes qui désirent être dans un bouquet payant, de continuer a être proposé en crypté

_________________

Swisscom: InOne Home sur FTTH (Internet S - Tél Fixe M - Swisscom TV L), Teleclub Premium, Les+, Teleclub Sports, Netflix
Sunrise: Sunrise Freedom Relax avec HTC 10
avatar
Jean-Marc
Regard momifié
Regard momifié
Date d'inscription : 25/09/2006
Nombre de messages : 5180
Opérateur TV : Netplus
Points : 8627
Réputation : 45

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Sam Mai 31 2008, 09:20
peluche a écrit:A noter que Simonetta Sommaruga ne demande pas de supprimer tout le cryptage, mais juste le cryptage des chaînes de base

ça ne dérange en rien les offres tels que Canal+, Teleclub, chaines X ou autres chaînes qui désirent être dans un bouquet payant, de continuer a être proposé en crypté
Dans ce forum, nous sommes tous bien d'accord avec cette idée.

Cependant quand je lis les déclarations de BluewinTV, Cablecom etc... il est fait étalage que le cryptage c'est la survie de leur business, ce qui est bidon, car la rentrée première d'argent de Cablecom ce sont les abonnements pour la TV par câble en analogique, celle qui existe depuis le début.
Le numérique n'est qu'une infime partie, et les abonnements pour des bouquets sont reversés en grande partie à Canal+ et les autres fournisseurs de contenu, le cablo opérateur ne gardant qu'un pourcentage minime.

Donc la volonté de ces gens est clairement d'augmenter leur bénéfice sur le dos des consommateurs, sans pour autant que ce dernier ne consomment plus de télévisions, si je prends pour exemple le client lambda qui n'a pas de bouquets, possède 2 TV et une vidéo, le jour où l'analogique sera coupé, imaginons 2013 (+/-1), il devra louer une STB avec recorder et une 2eme STB sans recorder, son abonnement actuel de 25.- par mois au câble sera augmenté de 26.- pour la location des 2 STB, soit une augmentation de 100% pour un produit identique.

Pour passer à de la TV HD il faudra encore débourser plus, la location des STB étant bien entendu plus cher, et je devine bien la le but de Cablecom de faire payer un max pour la TV HD.
Pas sur que les clients acceptent ceci, car même en HD les programmes TV resteront à leur niveau qualitatif actuel, c'est à dire trop souvent minimaliste !

JM


Dernière édition par Jean-Marc le Sam Mai 31 2008, 16:55, édité 1 fois
avatar
miky01
Regard hypnotisé
Regard hypnotisé
Date d'inscription : 08/06/2007
Nombre de messages : 1356
Localisation : A 5km de Genève
Opérateur TV : par sat depuis 1987
Points : 5005
Réputation : 7

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Sam Mai 31 2008, 16:49

Les réglementations visant à introduire un standard ouvert exclusif pour la Suisse, en cette période intermédiaire, sont vouées à l'échec. Le marché de la télévision numérique est international. Une solution isolée pour la Suisse serait non seulement absurde, mais également coûteuse

Content d'apprendre que le DVB-T est un standard exclusif voué a l'échec...
avatar
Jean-Marc
Regard momifié
Regard momifié
Date d'inscription : 25/09/2006
Nombre de messages : 5180
Opérateur TV : Netplus
Points : 8627
Réputation : 45

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Sam Mai 31 2008, 17:10
Cablecom parle de période intermédiaire, le DVB-C hyper crypté par du Nagravision c'est aussi "intermédiaire" ... ?

J'ai le sentiment que Cablecom essaie de camoufler par tous les moyens possible la futur arnaque de la TV par câble en suisse, pour justifier leur box et tout le binz qui viendra avec.

Un exemple d'arnaque c'est le câble numérique à Sion et environ où l'enregistrement vidéo se fait à la centrale et pas dans le STB, avec un prix selon le volume occupé dans le serveur, c'est la fin de l'indépendance pour enregistrer et voir une émission, avec un tel système il est possible de faire payer pour voir et revoir, de tout savoir sur qui enregistre quoi, c'est big brother !
Inadmissible, pauvre valaisans, ce faire pigeonner de la sorte, cela me surprend d'eux !

JM
merinos
Invité

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Sam Mai 31 2008, 18:48
pour celles et ceux ayant encore un peu de peine à comprendre... study

il suffit d'arrêter les encodeurs Nagravision pour que l'offre de base soit en clair et recevable avec n'importe quel récepteur DVB-C ou poste de télévision embarquant un syntoniseur DVB-C --> cela ne demande aucun investissement supplémentaire! :B6:

concernant les offres payantes en Nagravision, il faut par contre «mettre à jour» le champ des «numéros de série» des décodeurs/CAM «nagravisés» afin que ceux-ci deviennent compatibles avec le système «à péage» du téléréseau.
avatar
Jean-Marc
Regard momifié
Regard momifié
Date d'inscription : 25/09/2006
Nombre de messages : 5180
Opérateur TV : Netplus
Points : 8627
Réputation : 45

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Dim Juin 01 2008, 11:33
@merinos a écrit:il suffit d'arrêter les encodeurs Nagravision pour que l'offre de base soit en clair et recevable avec n'importe quel récepteur DVB-C ou poste de télévision embarquant un syntoniseur DVB-C --> cela ne demande aucun investissement supplémentaire!
Va expliquer cela aux parlementaires qui vont "jeter" la motion Somaruga aux oubliettes politiques.
Et essaie aussi de convaincre les rapaces de la finance zurichoise (à la tête de Cablecom entre autre) qui se frottent les mains à l'idée faire plus d'argent avec la clientèle du câble.

De mon avis personnel et qui n'engage que moi, le futur du câble suisse va se diviser en plusieurs catégories.
A) Les "ouverts" avec du DVB-T en clair et les quelques rares qui ont du DVB-C en clair, avec en plus des bouquets payants en DVB-C crypté.
B) Les "verrouillés" qui seront 100% DVB-C crypté.
C) Les "forteresses big brother", en DVB-C crypté et enregistrement à la centrale dans un serveur, comme à Sion.

Je parle bien sur dès le moment où l'analogique aurra complètement disparu vers 2013. Celles et ceux qui pensent qu'il restera des chaines en analogique sont des naïfs, car la bande passante nécessaire pour les chaines en HD qui vont arriver imposera de mettre en terme à l'analogique, cela semble aussi évident que 2+2=4.

Et d'ici quelques années on remettra une couche (plus petite) avec les même problèmes liés à la diffusion des chaines radio sur le câble, DAB+ ou DVB-C ? crypté ou non ?

JM
drmoogmusic
Regard habitué
Regard habitué
Date d'inscription : 19/03/2007
Nombre de messages : 139
Localisation : Le Locle
Points : 3973
Réputation : 0

Le cryptage doit demeurer possible

le Dim Juin 01 2008, 12:56
Les consommateurs ont le choix entre plusieurs modes de réception: télévision satellite, télévision terrestre, Bluewin TV (IPTV), télévision par câble, télévision sur Internet, télévision mobile.

Mouais, à mon sens, ce n'est pas tout à fait vrai. Là, on joue un peu sur les mots car tout dépend des chaînes qu'on veut reçevoir:

- Via satellite (DVB-S): Oui, c'est vrai, on peut recevoir la télévision par satellite mais cela dépend des chaînes qu'on veut recevoir. Si on aimerais recevoir l'offre CanalSat ou Bis Télévision, les bouquets sat francophones les plus répandus, il faudrais habiter en France car la commercialisation de ces offres ici en Suisse n'est en principe pas autorisée pour des questions de droits d'auteur territoriaux. D'ailleurs essayez, par exemple, de recevoir SciFi via CanalSat sans carte française, étant un citoyen suisse habitant en Suisse: vous la recevez, c'est clair, mais elle est cryptée (écran noir). Pareil pour AB1, NT1, W9 et même pour TF1, France 2, France 3, etc. Mais, je l'admet, il y a certains téléspectateurs qui contournent officieusement cette interdiction en achetant leur carte en France via un ami français ou auprès de certains magasins du satellite suisses. Pour les opérateurs du satellite comme CanalSat ou Bis Télévision, eux, ils ont pas le choix, ils sont obligé de tout crypter y compris les chaînes de base car via satellite, il est impossible de contrôller physiquement la destination du signal: le satellite arrose pratiquement toute l'Europe ! ^^ Bon, il est vrai qu'on parle d'une version suisse de CanalSat pour très prochainement mais j'en ai pour l'instant aucune nouvelle et j'ignore quelles chaînes seront inclus dans cette offre.

- Via TNT (DVB-T):
Là, c'est simple, ici en Suisse, on ne reçoit que les deux chaînes nationale de la région linguistique concernée et la première des autres langues. Autrement dit, en Suisse Romande, on ne reçoit que la TSR1, la TSR2, TSI1 se SF1, point barre. Inutile d'espérer recevoir par ce biais les chaînes de base française, à mois d'habiter tout près de la frontière, et encore.
Il y a cependant quelques communes suisses qui sont chanceuse à ce niveau: elles mettent à disposition la pluspart des chaînes de l'offre de base en format TNT via le téléréseau. Mais ces communes se comptent encore sur les doigts de la main et ce procédé progresse lentement, les autres communes ont l'air d'hésiter, à première vue.
La TNT a pour vocation de permettre d'accéder au service public gratuitement. Mais ici en Suisse, on a même pas accès à l'intégralité du service public via TNT, un comble ! En suisse Romande, il manque la SF 2, la TSI 2, la fameuse chaîne d'info en continu suisse dont de n'ai plus le nom en tête, etc. Et même la chaîne haute définition HD Suisse devrais être accessible gratuitement via la TNT, ou disons via la TNT HD, puisque c'est une chaîne du service public. Et au lieu de cela, on est obligé de s'abonner chez un cablopérateur pour pouvoir en profiter: lamentable :-(

- Via le téléphone mobile (DVB-H notament): Oui, il est vrai qu'on peut recevoir la télévision via portable dans certaines grandes villes mais comparons ce qui est comparable: avec le téléphone portable, impossible d'avoir une aussi bonne qualité que la SD standard et, en plus, impossible d'enregistrer les émissions. Et en plus, inutile d'espérer recevoir par ce biais SciFi, par exemple ^^ Et en plus, il n'existe pour l'instant qu'un seul mobile capable de recevoir la télévision donc là non plus il est impossible de choisir son propre matériel.

- Via Internet: Il est vrai qu'on peut recevoir certaines chaînes via Internet mais elles sont rarement d'aussi bonne qualité même si c'est toujours du numérique car la définition et le débit d'origine sont très souvent réduits. Et en outre, allez recevoir SciFi (par exemple) via Internet: c'est mission impossible.

- Via le téléphone fixe (IPTV - Swisscom BlueWin): C'est la plus sérieuse alternative de Cablecom ici en Suisse mais aux dernières nouvelles, certaines chaînes de CanalSat que diffusent Cablecom (comme SciFi, par exemple) n'y sont toujours pas présentes.

Donc si on veut recevoir un large éventail de chaînes (comme SciFi, par exemple) et de qualité, on a pas le choix: le téléreseau qui est installé dans la commune de résidence, c'est-à-dire Naxoo pour Genève et alentours ainsi qu'une partie du Valais et Cablecom pour la plus part du reste de la Suisse Romande. Et j'imagine qu'ils le savent bien, c'est pourquoi ils cryptent les chaînes de base.

L'adoption de la motion entraînerait une discrimination de la distribution de la télévision par le câble ou la ligne téléphonique. La liberté d'entreprise des prestataires utilisant le câble ou la ligne téléphonique pour diffuser des contenus de télévision numérique (comme Bluewin TV par exemple) serait gravement et unilatéralement entravée par rapport à la télévision satellite, la télévision terrestre, la télévision sur Internet et la télévision mobile. La croissance de la concurrence s'en trouverait freinée, tout comme le développement de la télévision numérique, ce qui serait négatif au plan économique.

Alors là, je ne m'y connais pas assez: je ne sais pas si l'IPTV peut permettre à BlueWin de ne crypter que les chaînes payantes.

Il est important que les câblo-opérateurs aient toujours la faculté de proposer à leurs clients des offres interactives et personnalisées, telles que la vidéo à la demande (films à la carte) par exemple. Seul le cryptage, qui ne fait rien d'autre que de délivrer un contenu donné (un long métrage par exemple) à un client donné, en offre la possibilité.

Oui, mais rien n'empêche de laisser en clair les chaînes de l'abonnement de base et de crypter les chaînes payantes et la vidéo sur demande. Le DVB-C permet cela.

Avec le passage de l'analogique au numérique dans le domaine de la télévision, la Suisse traverse actuellement une phase transitoire. Il est probable qu'un standard international s'imposera d'ici trois à cinq ans et les consommateurs disposeront alors d'une véritable liberté de choix pour les matériels.


Ah bon ??!?!??? Je croyais que le DVB-C est déjà un standard international pour la diffusion de la télévision numérique via le téléréseau ? Et, aux dernière nouvelles, Cablecom emploie le DVB-C. Bon, j'admet que les récepteurs DVB-C se font rares. Aux dernières nouvelles, j'en ai vu à peine une vingtaine sur internet dont moins de la moitié intégrant un lecteur de cartes NagraVision alors que les modèles pour la TNT (DVB-T) et satellite (DVB-S) sont beaucoup plus répandus. A quoi bon pour les constructeurs de développer des récepteurs DVB-C si tous les téléréseaux cryptent intégrallement toutes les chaînes de télévision et, surtout, imposent leurs propres modèles ? C'est donnant donnant. Pour permettre une plus grande liberté de choix aux téléspectacteurs en terme de récepteurs DVB-C, il faut déjà que les cablopérateurs cessent de crypter les chaînes gratuites et / ou qu'ils permettent de louer la carte à puces seule et / ou avec un lecteur de carte NagraVision CI à insérer dans le récepteur. Je sais que cela est possible. Et dès lors, un marché à conquérir s'ouvrira pour les constructeurs.

Les réglementations visant à introduire un standard ouvert exclusif pour la Suisse, en cette période intermédiaire, sont vouées à l'échec. Le marché de la télévision numérique est international. Une solution isolée pour la Suisse serait non seulement absurde, mais également coûteuse.

Ca, c'est d'une évidence ^^

Affirmation: "les câblo-opérateurs cryptent les chaînes numériques pour vendre d'autres services à leurs clients, comme la télévision payante, la vidéo à la demande, etc. "

Il est vrai que cette intention est l'un des premiers motifs du cryptage, sans être le seul pour autant. D'autres raisons sont à l'origine du cryptage et de l'utilisation de boîtiers décodeurs imposés, comme la garantie de la qualité de l'offre, un service efficace à la clientèle, la mise à jour des logiciels, ou encore la lutte contre le piratage des contenus télévisés. Mais même si cette affirmation s'avérait juste, est-ce le rôle des politiques que d'interdire de fait à certaines entreprises d'introduire de nouvelles offres et de les vendre à leurs clients?

Oui, du moins pour les chaînes du service public comme par exemple les chaînes de la SSR, TV5 et EuroNews par exemple. On ne devrais pas être obligé de recevoir la télévision par la TNT pour pouvoir profiter du service public gratuitement - enfin, gratuitement, c'est un grand mot, car nous payons tous une redevance radio et TV. Et encore, via la TNT suisse, impossible d'accéder à l'intégralité du service public suisse. Pour toutes les autres chaînes, effectivement, cela devrais rester à discrétion du cablopérateur.

C'est au demandeur du service qui doit payer. Si c'est une grande majorité des téléspectateurs qui demandent de recevoir telle ou telle chaînes privées, c'est normal qu'ils doivent payer. Par contre, si c'est le service public qui veut entrer dans les foyers, dans ce cas, c'est à eux de payer le téléréseau et non pas le téléspectateur. C'est d'une évidence ^^

Affirmation: "la plupart des nouveaux postes de télévision comportent un décodeur intégré, ce qui rend superflu le branchement d'un décodeur externe"

Il est vrai que de nombreux téléviseurs intègrent désormais un décodeur pour la réception de la télévision numérique terrestre (TNT). Par contre, seuls quelques nouveaux postes de télévision sont dotés de décodeurs pour la réception de la télévision numérique par le câble. Ces appareils sont généralement très onéreux.

Oui, et cela, je le confirme. Des téléviseurs avec DVB-T embarqué, il y en a maintenant à profusion. Il existe même des graveurs DVD à disque dur qui ont la TNT intégrée. Par contre, aux dernières nouvelles, je n'ai vu qu'un seul téléviseur avec DVB-C intégré. Bein oui, comme je l'ai mentionné plus haut: à quoi sert aux constructeurs de développer des produits avec DVB-C intégré si les cablopérateurs cryptent l'intégralité des chaînes et, par dessus le marché, imposent leurs propres récepteurs ?

Olivier
merinos
Invité

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Dim Juin 01 2008, 17:04
Va expliquer cela aux parlementaires qui vont "jeter" la motion Somaruga aux oubliettes politiques.
Et essaie aussi de convaincre les rapaces de la finance zurichoise (à la tête de Cablecom entre autre) qui se frottent les mains à l'idée faire plus d'argent avec la clientèle du câble.
pour les parlementaires, cela leur déjà été présenté, sans doute pas dans des termes aussi directs... pour les financiers, c'est un peu un non-sens, où comment ne pas se faire de l'argent à court terme... mais comme me disais un ami étudiant à Zurich, il semble que dans cette ville l'argent "respire" encore plus qu'ailleurs en Suisse. Wink

mais j'émets un grand doute sur la qualité de l'image, déjà très moire, de cablecom à moyen terme!

Alors là, je ne m'y connais pas assez: je ne sais pas si l'IPTV peut permettre à BlueWin de ne crypter que les chaînes payantes.
pour moi, le problème est ailleurs... selon une réponse reçue de Swisscom:
Il y a d'autre pays qui on aussi une tv box de Microsoft, p.e. allemagne mais
ils n'ont pas la même version du RTP Client et il y a aussi une partie de la
plattform qui est programmé par nous. Alors je pense pas ce-que c'est
compatible avec d'autre tv box.
A quoi bon pour les constructeurs de développer des récepteurs DVB-C si tous les téléréseaux cryptent intégrallement toutes les chaînes de télévision et, surtout, imposent leurs propres modèles ?
disons qu'aujourd'hui, en principe, les grandes entreprises d'électroniques de loisir ne fabriquent plus pour un pays donné... et il existe des régions en Europe où le DVB-C existe en clair ou en «carte seule» pour l'offre de base. --> par exemple, cablecom en Autriche: http://www.cablecom.at/at_tvradio/at_digital_tv.htm
avatar
miky01
Regard hypnotisé
Regard hypnotisé
Date d'inscription : 08/06/2007
Nombre de messages : 1356
Localisation : A 5km de Genève
Opérateur TV : par sat depuis 1987
Points : 5005
Réputation : 7

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Dim Juin 01 2008, 21:36
Le Nagravision utilisé par Cablecom est un systéme fermé, qui marie la carte et le cam, utilisé principalement par les opérateurs qui veulent louer des boxs et ne veulent pas de décodeurs libre.

Il existe une solution qui ferait le bonheur de tous les consomateurs, mais pas celui des Cablos, c'est de proposer a ceux qui le demande, la carte + le cam pcmcia qui va avec, ca permeterait d'utiliser n'importe quelle déco DVB-C du commerce equipé d'un slot Pcmcia, ou d'un TV équipé d'un tuner DVB-C... et sans changer quoi que ce soit dans leur cryptage, ni investissement suplémentaire.

C'est évident pour tout le monde que cette mascarade n'a qu'un but bassement commercial, mais ca devient malheureusement la règle de tous les vendeurs d'images en situation de monopole, comme C+ en France qui change ses cartes actuellement par des versions propriétaire imposant la location du déco (et toutes les options, enregistrement, HD, dual-room, etc)
C'est une stratégie extremement lucrative, si on calcul ce qui est nécessaire comme bouquets, options et location pour avoir acces aux 7 chaines HD de C+, ca coute la modique somme de 1200€/année...
Ils n'ont pas encore pu bannire les abos "carte seule" pour des questions légale, mais ils empèchent l'acces a certaines chaines, refusent d'activer la HD, ils pourissent la vie de ces clients pour les forcer a louer leur décos, ce qui leur raporte 40 millions d'€ par mois uniquement pour ces raclure de Mediasat.

On comprend mieux que Cablecom trouve ces methodes mafi°°°se tout a fait a son gout...
CHli
Nouveau regard
Nouveau regard
Date d'inscription : 13/10/2006
Nombre de messages : 47
Points : 4074
Réputation : 0

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Mer Juin 04 2008, 20:24
Je commence vraiment à en avoir marre de cette bande ! On nous pousse à nous mettre dans l'illégalité pour pouvoir profiter pleinement de la télévision numérique. Malgré ça je débourse encore et toujours :

12*75.- Hispeed 25000
12*25.- TV Analog
12* 6.- TV Numérique de base
----------
1272.- / année pour Cablecom !!!

/me continue de YANSKEriser Cablecom pour avoir le DVB-C directement sur son MediaCenter Very Happy
avatar
miky01
Regard hypnotisé
Regard hypnotisé
Date d'inscription : 08/06/2007
Nombre de messages : 1356
Localisation : A 5km de Genève
Opérateur TV : par sat depuis 1987
Points : 5005
Réputation : 7

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Mer Juin 04 2008, 21:30
@CHli a écrit:
12*75.- Hispeed 25000
12*25.- TV Analog
12* 6.- TV Numérique de base
----------
1272.- / année pour Cablecom !!!

Ca pourrait etre pire... t'aurais meme pu prendre le voip chez eux, ca t'aurais donné le privilège d'ajouter 240.- a ta facture, et payer tes comms vers les mobile 230% plus cher que chez Betamax...

J'en ai aussi vraiment raz le bol, mais de C+/Csat qui augmante ces tarifs continuellement, et payer plus de 800€ par année pour des prestations qui diminuent comme une peau de chagin, tous les jours une nouvelle option payante vois le jour, ca me gonfle.

Avec leur box de m°°°°°e, bientot meme la télécommande sera facturée a 2€/mois confused
avatar
coldfire
Nouveau regard
Nouveau regard
Age : 48
Date d'inscription : 05/06/2008
Nombre de messages : 18
Opérateur TV : ex-Naxoo
Points : 3468
Réputation : 0

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Jeu Juin 05 2008, 20:11
et si tout le monde résilier son contrat ?
avatar
cardinal1989
Regard habitué
Regard habitué
Age : 28
Date d'inscription : 06/11/2007
Nombre de messages : 102
Localisation : Treyvaux (Fribourg)
Opérateur TV : Cablecom
Points : 3699
Réputation : 0

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Ven Juin 06 2008, 10:07
@coldfire a écrit:et si tout le monde résilier son contrat ?
Ahah Suspect Impossible! La plupart des gens ne touche plus à leur abonnement dès que le service leurs satisfait. Soit par manque de connaissance et d'information ou parce-que certain son toujours au temps des PTT. tongue

De plus, ceux qui sont contre ce système et qui prennent du temps pour essayer d'inverser la tendance sont seulement ~10 000 pour essayer de faire plier les autres centaines de milliers de clients. Donc...

_________________


Abonnement: Cablecom analogique, réseau non modernisé (jusqu'à quand?); Swisscom Casa Trio.
avatar
Davjack
Nouveau regard
Nouveau regard
Date d'inscription : 22/05/2007
Nombre de messages : 20
Localisation : Neuchâtel
Opérateur TV : Video2000
Points : 3840
Réputation : 0

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Jeu Juin 19 2008, 22:08
Quand est-ce que le Conseil national examinera cette motion? (si c'est pas déjà fais... scratch )
avatar
Jean-Marc
Regard momifié
Regard momifié
Date d'inscription : 25/09/2006
Nombre de messages : 5180
Opérateur TV : Netplus
Points : 8627
Réputation : 45

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Jeu Juin 19 2008, 22:56
@Davjack a écrit:Quand est-ce que le Conseil national examinera cette motion? (si c'est pas déjà fais... scratch )
Sauf erreur de ma part, la motion est quasi classée, il me semble avoir lu que la commission parlementaire recommandait le classement de cette motion, donc de son refus pure et simple.
Swisscable et Swisscom ont bien réussi leur coup, c'est le consommateur qui passera à la caisse.

JM
Crypton
Invité

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Sam Juin 21 2008, 22:12
Trouvé ça sur le net: scal.ch/?p=541
merinos
Invité

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Dim Juin 22 2008, 15:34
le vote est repoussé à la rentrée afin que les groupes parlementaires puissent se prononcer...
et il n'y a pas besoin que cette motion soit acceptée pour offrir une offre de base numérique en clair.
avatar
Jean-Marc
Regard momifié
Regard momifié
Date d'inscription : 25/09/2006
Nombre de messages : 5180
Opérateur TV : Netplus
Points : 8627
Réputation : 45

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Dim Juin 22 2008, 16:26
@merinos a écrit:le vote est repoussé à la rentrée afin que les groupes parlementaires puissent se prononcer...
et il n'y a pas besoin que cette motion soit acceptée pour offrir une offre de base numérique en clair.
Si la motion est repoussée (ce qui est hélas quasi certain au vu des prises de positions actuelles) cela donnera carte blanche au cablos pour imposer les Set-Top-Box tout en réduisant l'offre analogique.

Le but à moyen terme des cablos, c'est de rendre captif le client avec des box de toutes sortes et des offres à rallonge.
La câble sur lequel ont branchait une simple TV dans toutes les pièces c'est bientôt terminé.

JM
avatar
Luder
Administrateur
Administrateur
Date d'inscription : 15/08/2006
Nombre de messages : 3324
Localisation : Genève
Opérateur TV : naxoo (DVB-C clair)
Points : 6286
Réputation : 7
http://xfzf.free.fr/plus41tv/

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Dim Juin 22 2008, 19:19
@Jean-Marc a écrit:La câble sur lequel ont branchait une simple TV dans toutes les pièces c'est bientôt terminé.

Le pire, c'est que les câblos ont la possibilité de reproduire cette simplicité d'utilisation avec la diffusion en DVB-T. Certes, toutes les TV n'ont pas encore de récepteur intégré, mais même avec un récepteur externe, il suffit de brancher, scanner et ça marche.

Que ce soit le DVB-C, le satellite ou BluewinTV, aucune autre système comparable ne peut offrir autant de flexibilité.

Donc si les câblos veulent rendre les clients captifs, c'est peut-être bien en faisant une offre intéressante en DVB-T.

_________________
CÂBLE : DVB-C EN CLAIR VIA NAXOO PAR CABLECOM
avatar
Jean-Marc
Regard momifié
Regard momifié
Date d'inscription : 25/09/2006
Nombre de messages : 5180
Opérateur TV : Netplus
Points : 8627
Réputation : 45

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Lun Juin 23 2008, 06:08
@Luder a écrit:Donc si les câblos veulent rendre les clients captifs, c'est peut-être bien en faisant une offre intéressante en DVB-T.
Tu as raison, c'est juste et j'en ferais de même, cependant on ne peut hélas que constater une politique diamétralement opposée de la part de Cablecom, pour eux c'est clair que l'analogique doit être remplacé (je ne le conteste pas) par du digital, mais à leur sauce, c'est à dire méga codé, donc passage obligé par leur Box.
Il faut garder à l'esprit que Cablecom est entre les mains de financiers, ce qui n'est pas forcément le cas d'autres sociétés dont le 1er but n'est pas faire de l'argent, mais un service au public.

J'attends ce que va faire Naxoo !

JM
merinos
Invité

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Lun Juin 23 2008, 12:18
Si la motion est repoussée
non, le vote... juste après les vacances...
avatar
Jean-Marc
Regard momifié
Regard momifié
Date d'inscription : 25/09/2006
Nombre de messages : 5180
Opérateur TV : Netplus
Points : 8627
Réputation : 45

Re: Le cryptage doit demeurer possible

le Lun Juin 23 2008, 17:30
@merinos a écrit:
Si la motion est repoussée
non, le vote... juste après les vacances...
Tu veux dire quoi par là ?

Que le motion sera discutée et mise en consultation au parlement en automne, en effet, nous sommes au courant.

Ce qui donne plus de temps à chacun pour fourbir ses armes et ses arguments, avec juste comme nuance que Swisscable (via Cablecom) et Swisscom ont beaucoup d'argent pour "convaincre" (sic) nos élus à Berne !

JM
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum