Forum RegardTV
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Bienvenue sur RegardTV.net - Toute l'actualité sur la TV numérique en Suisse romande
Aller en bas
avatar
Lothi
Regard incrusté
Regard incrusté
Age : 48
Date d'inscription : 08/09/2008
Nombre de messages : 697
Localisation : lausanne, soleure
Opérateur TV : Swisscom TV + HDF
http://www.mangamaniak.ch

Virgin 17 Empty Virgin 17

le Jeu Mar 18 2010, 21:33
Une info que j'ai vu ce matin sur BFMTV et dont personne ne parle c'est le probable futur rachat de Virgin17 par direct8 (Enfin bolloré).

Me demande ce qu'il en fera?????? Car visblement la TNT c'est plus pour les généralistes.
Zebulon
Zebulon
Administrateur
Administrateur
Age : 44
Date d'inscription : 22/09/2008
Nombre de messages : 3267
Opérateur TV : Swisscom

Virgin 17 Empty Re: Virgin 17

le Jeu Mar 18 2010, 21:39
J'ai lut l'info sur Satmag.

http://www.satmag.fr/modules/news/imprimer.php?no_theme=1&no_news=11998

Selon la dernière phrase, la chaine va surement changer de nom

Bolloré annonce qu'il conserverait le personnel de Virgin 17, mais pas sa marque.

_________________
Abonnements TV : Swisscom Vivo M UHD - HD Français+ - Teleclub Sports - Netflix
Internet : Down-/Upload: 100'000 / 20'000 Kbits
Hardware : LG OLED55B6V - SONY KDL-46HX820 - CI+ Mini - PS4 - IPAD - NAS Synology DS412+ Plex server - Apple TV 4
avatar
saillans
Regard habitué
Regard habitué
Date d'inscription : 04/01/2007
Nombre de messages : 205
Localisation : France voisine
Opérateur TV : Freebox 4K+TNT Suisse+ UPC DVB-C (bureau)

Virgin 17 Empty Re: Virgin 17

le Jeu Mar 18 2010, 21:43
Lagardère n'a jamais réussi à faire de la télé... En plus, il y a un peu trop de chaines "djeuns* sur la TNT (F4, NRJ12, V17,W9) Il semblerai que la convention de V17 soit modifiée pour en faire une mini-généraliste.
avatar
Lothi
Regard incrusté
Regard incrusté
Age : 48
Date d'inscription : 08/09/2008
Nombre de messages : 697
Localisation : lausanne, soleure
Opérateur TV : Swisscom TV + HDF
http://www.mangamaniak.ch

Virgin 17 Empty Re: Virgin 17

le Jeu Mar 18 2010, 21:46
Et elle viendra peut-être sur swisscom TV celle-là:-) La je rêve bien ¨sûr:-)
avatar
Lothi
Regard incrusté
Regard incrusté
Age : 48
Date d'inscription : 08/09/2008
Nombre de messages : 697
Localisation : lausanne, soleure
Opérateur TV : Swisscom TV + HDF
http://www.mangamaniak.ch

Virgin 17 Empty Re: Virgin 17

le Sam Mar 20 2010, 00:14
Voilà un article que j'ai eu sur SAtellifax:

La chaîne de la TNT gratuite Virgin 17 va
prochainement être vendue par Lagardère Active à Bolloré Média, déjà
propriétaire de Direct 8, les deux groupes ayant annoncé un accord de
négociations exclusives. La chaîne restera à dominante musicale mais ne
conservera pas son nom. Les négociations se tiennent sur la base d'une
cession au prix de 70 M¤ avec reprise de tout ou partie du stock de
programmes de la chaîne et de 100 % du personnel. Cette opération marque
une nouvelle étape dans la recomposition de la TNT gratuite, cinq ans
après son lancement, au moment où TF1 attend le feu vert du CSA à son
rachat de TMC et NT1 auprès du AB Groupe pour 192 M¤.


Les groupes Bolloré et Lagardère ont annoncé hier l'ouverture de
négociations exclusives pour la reprise par Bolloré Média de Virgin 17 sur
la base d'un prix de 70 M¤. Après Direct 8 lancée il y a cinq ans, le
groupe Bolloré s'offre une seconde chaîne sur la très convoitée TNT
gratuite. Virgin 17 conservera sa thématique à dominante musicale mais
dans une version modernisée et sous une autre marque. De son côté,
Lagardère Active, qui avait restitué en 2008 la fréquence de Canal j en
TNT payante, opère un second retrait du numérique terrestre mais va
concentrer ses investissements sur Gulli, codétenue avec France
Télévisions.
Malgré les dénégations répétées depuis février de Didier Quillot, le
patron de Lagardère Active, la cession de Virgin 17 est donc bien en cours
et fait même l'objet d'un accord de négociations exclusives avec Bolloré
Média. Le 10 mars dernier, lors de la présentation des résultats annuels
du groupe, Didier Quillot avait une nouvelle fois réaffirmé qu'il n'y
avait « pas de dossier de cession (de Virgin 17) en cours "à ce stade"
»,
omettant d'évoquer des négociations informelles depuis de semaines et donc
bel et bien une volonté de céder la chaîne. Il a ainsi précisé hier, lors
d'une conférence téléphonique, avoir « reçu une offre ferme de Bolloré en
fin de semaine dernière, le vendredi 12 mars, après "plusieurs
semaines"
de négociations informelles ».
La cession de Virgin 17 repose sur une stratégie précise, a-t-il expliqué.
« Là où nous sommes leaders, nous investissons. C'est le cas de la presse
féminine, de Gulli et d'Europe 1. Là où nous ne pouvons pas être leaders
et où l'équilibre économique est incertain, nous désinvestissons. C'est le
cas précis de Virgin 17. » Selon les termes de l'accord de négociation en
cours, « Bolloré Média reprend la chaîne mais pas la marque, sur la base
d'un prix de 70 M¤ avec la reprise de tout ou partie du stock de
programmes (dont L'île de la tentation) et de l'intégralité du personnel,
soit une vingtaine de personnes », a précisé Didier Quillot, ajoutant que
« le groupe Bolloré a de bonnes relations avec le CSA auprès duquel nous
avons initié des négociations pour faire évoluer la convention de Virgin
17 », jugée « trop contraignante » en particulier le régime d'heure de
grande écoute. Virgin 17 doit, selon sa convention actuelle, consacrer au
moins 75 % de son temps d'antenne à des programmes musicaux. Aux heures de
grande écoute qui sont comprises entre 9 h et 12 h et entre 15 h et 23 h,
au moins 50 % de la part de la musique doivent être d'expression française
et au moins 30 % de cette proportion devaient être consacrés à de nouveaux
talents. « Cette convention aux contraintes multiples ne nous permet pas
de rencontrer à date le succès d'audience et donc le succès économique »,
a-t-il reconnu. Didier Quillot a par ailleurs précisé que « la
valorisation à 70 M¤ de la chaîne s'est effectuée sur la base de la part
d'audience de Virgin 17 » (0,9 % en février, en hausse de 0,3 pt sur un
an).
Il a également souligné que « la modification de la convention n'est pas
une clause suspensive pour Bolloré Médias. C'est un élément déterminant
dans la négociation ». « Pour toutes ces raisons, économiques, sociales et
institutionnelles, nous avons décidé d'accepter cette offre attractive et
d'entrer en discussions exclusives avec Bolloré Média », a-t-il souligné,
ajoutant qu'« entre deux groupes familiaux, les choses se passent de
manière rapide et efficace ». La qualité des relations « des deux sociétés
avec le CSA devrait faciliter le dialogue » avec l'instance de régulation.
La cession de Virgin 17 entre ainsi dans le cadre du désengagement du
groupe dans les activités où il n'est ni leader ni majoritaire, telle
qu'elle a été réaffirmée le 10 mars par Arnaud Lagardère, gérant
commandité du groupe Lagardère, lors de la publication des résultats
annuels.

Bolloré:"Faire jouer les synergies éditoriales et commerciales"

De son côté, Yannick Bolloré, directeur général de Bolloré Média, a
souligné que l'acquisition de Virgin 17 constituait une « très bonne
opportunité pour le groupe » qui « n'a jamais caché son souhait de se
développer dans l'audiovisuel ». Commentant le prix, il a évoqué « un très
bon accord pour Bolloré encore meilleur pour Lagardère ». Outre Direct 8
sur la TNT gratuite, Bolloré Média a récemment obtenu une fréquence pour
l'exploitation d'une chaîne locale en mode numérique, Direct Azur (nos
informations du 24 février), qui sera lancée cet automne sur la zone de
Nice, Menton, Saint-Raphaël, Cannes et Grasse. « La télévision représente
aujourd'hui un peu plus de 50 % du chiffre d'affaires de Bolloré Média »,
a-t-il précisé. S'agissant de Virgin 17, Il a indiqué envisager de «
fortes synergies éditoriales (achats et production de contenus) et
commerciales » avec les différents supports du groupe, également
propriétaire des journaux gratuits Direct Matin Plus et Direct Soir. Par
ailleurs, Lagardère ayant initié des discussions avec le CSA sur
l'évolution de la convention, Bolloré va poursuivre dans cette voie. La
chaîne « restera à dominante musicale » mais le groupe veut « essayer de
la faire évoluer pour plus de souplesse » dans sa grille. « Nous allons
moderniser la chaîne et tenter de répondre aux attentes de l'industrie
musicale », a-t-il souligné, ajoutant avoir à coeur de parvenir à un
accord avec le CSA et la filière musicale. « Nous sommes heureux d'avoir
une chaîne musicale », a ajouté Yannick Bolloré, se félicitant de la
complémentarité des cibles de Virgin 17 et Direct 8 : les 15-34 ans pour
la première, les 25-49 ans pour la seconde.
Bolloré Média met ainsi la main sur une chaîne encore déficitaire et avec
une audience nationale encore réduite. Dernière du classement des
nouvelles chaînes de la TNT (hors chaînes info - BFM TV et i>télé) depuis
son lancement, Virgin 17 a toutefois marqué une progression depuis la
rentrée grâce à une grille plus offensive. Elle affichait une pda
nationale à 0,9 % en février (+0,3 pt sur un an) contre 1,7 % pour Direct
8 (+0,6 pt sur un an) qui a frôlé les 2 % en décembre (1,9 % de pda,
chiffres Médiamétrie). Des résultats largement supérieurs aux prévisions
initiales de Bolloré pour sa chaîne.

Lagardère prêt à monter dans le capital de Gulli

Cette opération marque une nouvelle étape dans la recomposition de la TNT
gratuite, cinq ans après son lancement, au moment où TF1 attend le feu
vert du CSA à son rachat de TMC et NT1 à AB Groupe pour 192 M¤. « Nous
poursuivrons, bien entendu, notre métier d'éditeur de chaînes payantes et
gratuites, avec Gulli, ainsi que notre métier de producteur audiovisuel
avec Lagardère Entertainment », a souligné Didier Quillot. Le groupe,
également propriétaire des chaînes MCM, Mezzo, June, Canal j et TiJi, se
dit « partant » pour monter dans le capital de Gulli, si France
Télévisions, actionnaire à hauteur de 34 % souhaite se désengager, a
indiqué Didier Quillot, tout en précisant que le groupe public n'avait pas
approché Lagardère pour l'instant. Gulli affiche la troisième meilleure
audience de la TNT (2,1 % en février).
Le projet d'accord sera conclu après consultation des instances
représentatives du personnel concernées et l'examen des autorités
compétentes, en particulier du CSA, ont précisé les deux groupes. « Nous
allons déposer les demandes de changement d'actionnaires dans les
prochaines semaines », a indiqué Didier Quillot, se disant confiant, «
Bolloré Media n'étant pas un acteur dominant dans la télévision ».
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum