Forum RegardTV

Un nouveau regard sur la télévision numérique en Suisse romande

Bienvenue sur RegardTV.net - Toute l'actualité sur la TV numérique en Suisse romande
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

France: fin de l'analogique le 30.11.2011

Partagez

dalmuti
Regard fidèle
Regard fidèle

Age : 51
Date d'inscription : 29/05/2006
Nombre de messages : 475
Localisation : Vevey
Opérateur TV : Cablecom
Points : 3913
Réputation : 0

France: fin de l'analogique le 30.11.2011

Message par dalmuti le Dim Fév 11 2007, 15:51

Télévision du futur : ce qui va changer

par Arnaud Devillard, 01net.

L'Assemblée nationale a voté le 31 janvier le projet de loi de modernisation de l'audiovisuel. Au programme : TNT pour tous en 2011 et contribution des FAI au financement de la création.

C'est le nouveau grand projet de loi concernant Internet et les nouvelles technologies : celui sur la « modernisation de la diffusion audiovisuelle et à la télévision du futur », appelé familièrement « Télévision du futur ». Voté en première lecture par le Sénat en novembre 2006, il a été adopté à l'Assemblée nationale dans la nuit du 31 janvier au 1er février 2007 au cours de débats« de bonne tenue » selon les termes du ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres. On était en effet loin des échauffourées de la loi pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) ou celles provoquées par la loi sur le droit d'auteur (DADVSI).

Ce texte propose un cadre réglementaire aux nouveaux usages et aux nouvelles technologies apparus récemment dans le domaine audiovisuel, et appelés à se généraliser : la télévision numérique terrestre (TNT), la télévision mobile, la télévision sur ADSL, etc. Tour d'horizon des changements que ce texte - qui doit encore passer devant la Commission mixte paritaire avant un vote définitif - va provoquer au sein du paysage télévisuel.

La fin de la diffusion analogique

Le projet de loi entérine la disparition de la télévision hertzienne analogique. Le 30 novembre 2011 sonnera l'heure de la TNT pour tous, soit, actuellement, dix-huit chaînes gratuites. Comme les ménages vont devoir s'équiper en décodeurs et adaptateurs TNT, un fonds d'aide au financement est prévu pour les personnes aux revenus modestes. Selon Renaud Donnedieu de Vabres,« l'Etat [prendra]en charge les équipements nécessaires à la réception de la télévision hertzienne et même, dans les zones d'ombre où seul le satellite permettra la réception de la TNT, l'installation des paraboles. C'est l'Etat qui assurera l'égalité sur le territoire national, il n'est pas question de demander des partenariats aux collectivités territoriales. »

Autre enjeu de la TNT, les chaînes locales disponibles actuellement en mode analogique. Le texte prévoit leur reprise sur la TNT, après autorisation du CSA.

Les FAI vont contribuer au financement de la création audiovisuelle

Si le texte fait des mécontents, ce sont bien les fournisseurs d'accès à Internet (FAI). La Commission des affaires culturelles avait adopté un amendement prévoyant que ceux-ci, puisqu'ils sont devenus des diffuseurs de télévision (via l'ADSL), reversent un pourcentage de leurs revenus au Compte de soutien de l'industrie des programmes audiovisuels, le Cosip, au même titre que les chaînes de télévision. Cet amendement, soutenu à la fois par l'UMP et le parti socialiste, a été voté par les députés en séance.

Alors que les FAI, Free en tête, dénoncent une« taxe Internet » et expliquent qu'ils vont devoir la répercuter sur les consommateurs, les producteurs indépendants de musique en remettent une couche. Dans un communiqué publié ce 1er février, l'Union des producteurs phonographiques indépendants (UPFI) salue le vote de cette disposition et demande la même chose pour la création musicale.« Il ne serait que justice que les FAI contribuent à financer notre secteur après avoir bénéficié pendant cinq ans de l'effet d'aubaine de la circulation gratuite et illicite de toute la musique enregistrée. » C'est toujours la même histoire : obtenir un dédommagement des FAI accusés d'avoir développé un marché sur le dos des ayants droit, en ne luttant pas contre lepeer to peer.


A terme, plus de vente de téléviseurs sans adaptateur TNT


Numérique et haute-définition. Est-ce que c'est pareil ? Est-ce que les deux vont de pair ? L'un peut-il aller sans l'autre ? Pour aider le consommateur à s'y retrouver, le législateur demande à ce qu'industriels et revendeurs indiquent sur les téléviseurs s'ils peuvent recevoir« des signaux numériques, notamment en haute définition ».

Les parlementaires sont même allés beaucoup plus loin. Pour accompagner la généralisation de la TNT, ils programment la fin de la vente des téléviseurs non compatibles,« pour éviter la mise en vente de téléviseurs qui deviendraient très rapidement obsolètes ». Ainsi, pendant douze mois après l'entrée en vigueur de la loi, la vente de téléviseurs sans TNT intégrée continuera, pour écouler les stocks. Au-delà, les téléviseurs vendus devront être dotés d'un tuner TNT.

L'arrivée de la télévision mobile

Le projet de loi prépare le terrain à la « TMP », soit la télévision mobile personnelle, avec un téléphone portable ou un baladeur vidéo comme récepteur. Il ne s'agit pas là de la télévision sur mobile 3G, qui existe déjà, mais de télévision hertzienne numérique. Le texte en fixe le cadre réglementaire, avec attribution de fréquence par le CSA.

Petit problème : les députés socialistes voulaient un amendement garantissant l'interopérabilité des contenus, estimant que« les différents systèmes utilisés doivent pouvoir interagir sans heurts ». Il a été refusé. On retrouve donc le problème de l'interopérabilité bien connu depuis la loi DADVSI, à savoir que certains contenus proposés pourront,a priori, être lus sur un appareil mais pas sur un autre.

Pas d'interdiction d'interdire pour les chaînes gratuites

Le socialiste Patrick Bloche a présenté un amendement visant à« interdire aux télévisions gratuites de s'opposer à la reprise intégrale et simultanée de leurs programmes » en numérique. C'était le cas de TF1 et de M6 jusqu'à ce début janvier 2007 : les chaînes refusaient de se retrouver sur les bouquets de télévision par ADSL des FAI.

Là encore, l'amendement a été refusé, le rapporteur UMP de la loi, Emmanuel Hamelin, et le ministre de la Culture l'estimant inutile puisque la situation est réglé depuis le 5 janvier. Mais très récemment, les abonnés de Free ont découvert que TF1 empêchait la reprise de ses programmes sur le service multiposte du FAI. Preuve qu'il reste peut-être un besoin de clarification.

Le « scandale » des chaînes bonus

La plus grande agitation dans ce débat a été provoquée par l'attribution à TF1, M6 et Canal Plus, des chaînes commerciales, de canaux numériques supplémentaires pour compenser le manque à gagner lié au passage obligatoire au tout numérique, étant donné que l'audience va se répartir sur plus de chaînes. Le socialiste Frédéric Dutoit a dénoncé un« mépris du principe [...]de la concurrence libre et non faussée », un« déni de justice, une inégalité de traitement pour les autres télévisions ». Les débats n'ont donc pas toujours été aussi calmes que cela.

http://www.lexpress.fr/info/high-tech/infojour/infos.asp?id=340421


_________________
Le Grand Dalmuti
http://www.fumercafaitdumal.ch/m/mandanten/179/topic4126.html
La fumée passive tue.
Bip bip biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip

Julien
Administrateur
Administrateur

Age : 39
Date d'inscription : 29/05/2006
Nombre de messages : 12917
Localisation : Montreux
Opérateur TV : Swisscom
Points : 15220
Réputation : 115

Re: France: fin de l'analogique le 30.11.2011

Message par Julien le Dim Fév 11 2007, 19:40

un fonds d'aide au financement est prévu pour les personnes aux revenus modestes. Selon Renaud Donnedieu de Vabres,« l'Etat [prendra]en charge les équipements nécessaires à la réception de la télévision hertzienne et même, dans les zones d'ombre où seul le satellite permettra la réception de la TNT, l'installation des paraboles.

Très bonne initiative du gouvernement français d'offrir une aide poour les bas revenus et l'équipement Sat pour ceux où il y a pas de couverture TNT Wink


_________________

Swisscom: Vivo XS (fibre optique), HD Français+, Teleclub Premium, Teleclub Sports, Play (Teleclub Play/Canalplay)
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam Déc 03 2016, 10:38