Bienvenue sur RegardTV.net - Toute l'actualité sur la TV numérique en Suisse romande
Partagez
Aller en bas
avatar
Jean-Marc
Regard momifié
Regard momifié
Date d'inscription : 25/09/2006
Nombre de messages : 5327
Opérateur TV : Netplus
Points : 8995
Réputation : 45

L'audiovisuel perd la bataille au profit des télécoms

le Jeu Mar 01 2012, 09:54
Un article de Satelifax du 20 février 2012, repris depuis le groupe morin80 sur yahoogroupes.fr

La Conférence mondiale des radiocommunications, qui vient de se réunir, autorise les pays à attribuer une partie des fréquences de la bande des 700MHz, utilisées par la télévision, aux opérateurs de télécommunications. Désormais, les Etats devront chacun décider s'ils attribuent cette bande de fréquences à fa téléphonie mobile ou à la télévision. Ce dividende numérique pourrait ainsi être mis en œuvre dès 2016, avec quatre ans d'avance. Selon certains acteurs français, l'adoption prématurée de ce second dividende pourrait empêcher fa mise en place des multiplex R7et R8 récemment planifiés par le CSA pour les six nouvelles chaînes HD sur la TNT.

Les 165 pays présents à Genève à la Conférence mondiale des radiocommunications 2012 (CMR), qui s'est tenue du 23 janvier au 17 février, ont trouvé un accord permettant d'autoriser les pays à attribuer une partie des fréquences de la bande des 700MHz (694-790 MHz) - ou 2e dividende numérique -, utilisées par la télévision, aux opérateurs de télécommunication, a annoncé vendredi l'UlT (Union internationale des télécommunications).
La CMR, qui se réunit tous les 3 à 4 ans, a pour objet d'examiner le Règlement des radiocommunications, un traité international régissant l'utilisation du spectre des fréquences radioélectriques et des orbites des satellites. Il s'agit notamment d'allouer une partie du spectre radioélectrique aux différents services, comme la télévision, la radio ou le téléphone.
Pour rappel, le premier dividende numérique, issu de l'arrêt de la télévision analogique (Fréquences 800 MHz), a été mis aux enchères en France entre les opérateurs mobiles en décembre dernier pour lancer la 4G, rapportant à l'Etat 2,6 Md€. La question du 2e dividende numérique (bande des 700 MHz), prévue pour la CMR de 2015, a été mise au dernier moment à l'ordre du jour de la Conférence 2012, à la demande de certains pays du Moyen-Orient et d'Afrique, favorables aux opérateurs de téléphonie mobile.
À l'issue de cette CMR, les quelque 3 300 délégués se sont donc mis d'accord pour allouer davantage de bande de fréquences à la téléphonie mobile au détriment de la télévision. Désormais, les pays devront chacun décider s'ils attribuent cette bande de fréquences à la téléphonie mobile ou à la télévision. Ce dividende numérique pourrait ainsi être mis en œuvre dès 2016, avec quatre ans d'avance. La décision sur le second dividende étant initialement prévue pour 2015, sa mise en oeuvre devait intervenir en 2020.

Un article de Satlifax :


Les multiplex R7 et R8 en danger ?
La décision de la CMR était redoutée par l'UER qui a récemment averti ses membres des conséquences néfastes que pourrait avoir, pour la télévision, l'adoption prématurée d'un second dividende numérique (nos informations du 15 février). L'organisme plaidait en faveur d'une approche équilibrée dans la répartition des fréquences radioélectriques entre les opérateurs télécoms et les télévisions hertziennes.
En France, selon certains acteurs du secteur interrogés par Satellifax, « l'audiovisuel a perdu une bataille qu'il n'a pas eu le droit de mener et de préparer, puisque l'ordre du jour a fort habilement été modifié in situ à la dernière minute ». « L'adoption prématurée d'un second dividende pourrait empêcher la mise en place des réseaux R7 et R8 récemment planifiés dans la bande 5 par le CSA pour les six nouvelles chaînes HD sur la TNT », affirment-ils, soulignant que « la TNT aura elle aussi besoin de spectre pour migrer vers le tout HD, l'ultra haute définition (4K) et vers plus d'interactivité ». « La question de fond est de savoir si l'audiovisuel et les valeurs qu'il propage (gratuité et large accessibilité sur le hertzien, production d'oeuvres, etc) doivent systématiquement céder la place aux vecteurs payants des télécommunications au seul motif que les opérateurs disposent de moyens financiers importants », soulignent-ils, s'interrogeant sur « le rôle de l'ANFR qui représente la France lors de ces conférences ».
La bataille décisive se jouera lors de la prochaine CMR en 2015. Cette édition sera éclairée par les rapports spécifiquement réalisés par des groupes de travail de l'UIT sur l'usage final de la bande des 700 MHz.

source: satellifax du 20 février 2012

C'est l'histoire du pot de terre contre le pot de fer, ou les milliards des télécoms pret à bouffer les fréquences TV d'usage gratuite jusqu'à présent.

JM

_________________
Câble : DVB-T et Netbox (DVB-T et IPTV)
Internet : DOCSIS 3.0  100'000/10'000
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum