Bienvenue sur RegardTV.net - Toute l'actualité sur la TV numérique en Suisse romande
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Julien
Administrateur
Administrateur
Age : 39
Date d'inscription : 29/05/2006
Nombre de messages : 13230
Localisation : Montreux
Opérateur TV : Swisscom
Points : 15968
Réputation : 165
https://www.regardtv.net

Swisscom résiste à la pression

le Jeu Aoû 18 2016, 12:20
Communiqué de presse Swisscom, 18.08.2016

Swisscom résiste à la pression sur les prix et à la forte concurrence – croissance de Fastweb

Rapport intermédiaire du 1er sem. 2016 +++ Chiffre d’affaires stable en rythme annuel +++ Hausse de l’EBITDA surtout due à Fastweb +++ Baisse des tarifs d’itinérance +++ Tendance en faveur des offres combinées intacte +++ Secteur des solutions avec les grandes entreprises en expansion +++ Forts investissements dans les réseaux à large bande et IT +++ Fastweb: belle performance sur le marché +++

Le CEO Urs Schaeppi commente le résultat semestriel comme suit: «Au premier semestre 2016, Swisscom a réalisé de bons résultats. Malgré une forte concurrence, nous avons pu maintenir le chiffre d’’affaires et le bénéfice et même croître dans le segment des offres combinées et des raccordements TV. Le secteur des solutions pour les grandes entreprises a marqué une évolution très réjouissante. Fastweb s’est également bien tenue: elle a fortement contribué à la croissance de notre EBITDA au premier semestre. La forte pression sur les prix dans le domaine de la communication mobile et l’intensification de la concurrence dans notre activité de base appellent une gestion circonspecte des coûts et un nouvel accroissement de l’efficacité au sein de l’entreprise, indispensables pour maintenir les investissements soutenus dans les réseaux ’de demain et dans les infrastructures IT pour aussi satisfaire nos clients aussi à l’avenir.

Prévisions pour 2016: investissements en Suisse et résultat d’exploitation en hausse du fait d’effets uniques chez Fastweb

Globalement, à CHF  5769 millions, le chiffre d’affaires de Swisscom du premier semestre 2016 s’inscrit en légère hausse par rapport à l’année précédente (CHF +11 millions ou +0,2%). Alors qu’en Suisse le chiffre d’affaires a marqué une baisse de CHF 46 millions (-1,4%) dans les services de télécommunication sous l’effet de la forte pression sur les prix et la saturation croissante du marché, il a progressé de CHF 29 millions dans le secteur des solutions pour les grandes entreprises. L’EBITDA a augmenté de 4,4% ou CHF 94 millions à CHF 2227 millions, croissance à laquelle Fastweb a fortement contribué: outre un bon résultat opérationnel, l’entreprise a reçu une indemnité de EUR 55 millions de la part de Telecom Italie dans le cadre d’un règlement à l’amiable d’un litige. Le bénéfice net de Swisscom a progressé de CHF 4 millions ou 0,5%, à CHF 788 millions.

Suite à l’indemnité versée par Telecom Italia et les plus gros investissements dans les réseaux à large bande en Suisse, Swisscom a réajusté ses prévisions pour 2016. Swisscom ne change pas sa prévision du chiffre d’affaires net, qui reste à plus de CHF 11,6 milliards, mais a révisé à la hausse sa projection de l’EBITDA, soit à environ CHF 4,25 milliards contre quelque CHF 4,2 milliards antérieurement, et sa prévision pour les investissements, soit à environ CHF 2,4 milliards contre quelque CHF 2,3 milliards antérieurement. Si les objectifs sont atteints, Swisscom envisage de proposer à l’Assemblée générale 2017 le versement d’un dividende inchangé de CHF 22 par action au titre de l’exercice 2016.
 
Depuis le 1er janvier 2016, Swisscom a mis en place sa nouvelle organisation pour pouvoir mieux répondre aux défis et aux opportunités que présente la numérisation. Suite à ses efforts d’accroître son efficacité, Swisscom prévoit un léger recul de ses effectifs en 2016, soit 43 emplois à temps plein ou 0,2% en moins au sein du groupe, où les effectifs passent ainsi à 21 443 postes. Corrigé des acquisitions de sociétés, les effectifs ont baissé de 0,7%. A fin juin, les effectifs de Swisscom totalisaient 18 754 postes (-0,4%) en Suisse.

Infrastructure: les investissements demeurent soutenus, le passage à IP se déroule comme prévu

Selon une récente étude de l’EPFL, la Suisse est hautement compétitive dans le domaine de l’infrastructure TIC. Swisscom y contribue dans une large mesure par ses investissements. Ainsi, ses investissements à l’échelle du groupe tout entier ont augmenté de CHF 51 millions ou 4,5% à CHF CHF 1193 millions au total. En Suisse, elles ont progressé de CHF 34 millions ou 4,0% à CHF 876 millions. Fin juin, quelque 2,3 millions de raccordements étaient équipés des technologies optiques les plus récentes. Au total, quelque 3,3 millions de logements et commerces bénéficient du très haut débit (plus de 50 Mbit/s). Ces chiffres propulsent ainsi Swisscom dans le peloton de tête en comparaison internationale.
 
Le passage du réseau fixe à la technologie IP va également bon train. A ce jour, Swisscom a déjà migré les raccordements de 1,3 million de clients sur la technologie IP, soit plus de la moitié de tous les clients. Swisscom estime que d’ici fin 2016, environ trois quarts des clients utiliseront cette technologie. Jusqu’à cette date, Swisscom va proposer à tous les clients All IP un filtre antispam automatique optionnel pour bloquer les appels publicitaires indésirables, un service très demandé, qu’offre cette nouvelle technologie. Swisscom compte avoir terminé le passage à All IP d’ici la fin 2017.
 
Vu que le trafic mobile des données ne cesse de doubler chaque année, Swisscom continue à déployer le réseau rapide 4G/LTE. Plus de 98% des clients de Swisscom bénéficient du réseau de communication mobile de la toute dernière génération. En transférant des données à une vitesse de 1 Gbit/s via le réseau mobile en avril, Swisscom, premier opérateur en Europe, a réussi un coup de maître avec son partenaire Ericsson; l’introduction commerciale devrait intervenir début 2017. Swisscom a prévu de compléter son réseau par la 5G d’ici 2020. La technologie 5G permettra non seulement d’accroître massivement le débit et d’accélérer fortement les temps de réaction, mais aussi d’assurer une plus haute fiabilité et stabilité. En collaboration avec l’EPFL et Ericsson, Swisscom a lancé à cet effet l’initiative «5G for Switzerland» pour pouvoir développer conjointement avec des partenaires de l’industrie le potentiel de la 5G. Les résultats seront pris en compte dans la définition de la standardisation commune qui sera adoptée partout dans le monde pour la 5G, probablement à l’horizon 2019.

Itinérance: les trois quarts du volume de données international sont inclus

Les nouveaux abonnements de communication mobile Natel infinity 2.0 lancés en mars comportent des débits Internet plus élevés, davantage de volume d’itinérance et un espace de stockage en ligne illimité. 632 000 clients ont déjà opté pour ces nouveaux abonnements. La clientèle de tous les abonnements Natel infinity atteint 2,33 millions, soit 70% du nombre de raccordement Postpaid (hors grandes entreprises). La saturation progressive du marché se fait sentir sur l’évolution de la clientèle. Si le nombre de raccordements mobiles a augmenté de 31 000 ou 0,5% à 6,6 millions par rapport à l’année précédente, on constate un recul de 2000 au premier semestre 2016 sous l’effet de la saturation du marché. Les produits combinés, le réseau fixe, la TV et la téléphonie mobile restent très appréciés. Fin juin 2016, 1,52 million de clients bénéficiaient d’une offre combinée, ce qui représente une augmentation de 208 000, soit 15,9% par rapport à l’année précédente. Les recettes liées aux contrats combinés ont progressé de CHF 136 millions ou 12,6%, à CHF 1213 millions.
 
Le volume d’itinérance poursuit sa forte croissance, favorisé par des baisses de prix et l’inclusion de volumes au sein des abonnements Natel infinity. Au premier semestre 2016, le trafic de données a été multiplié par 2,4 par rapport à l’année précédente et le trafic vocal a augmenté de 13%. A l’instar de l’année précédente, les volumes inclus correspondent à une baisse de prix de quelque CHF 100 millions sur l’année, ce qui a des incidences très positives pour les clients: chez les clients privés, au deuxième trimestre 2016, les trois quarts du volume de données international n’a plus été facturé, tendance à la hausse.

Le premier semestre 2016 a également vu l’émergence de nombreuses nouveautés dans le domaine de la télévision numérique: Swisscom a contesté devant le Tribunal administratif fédéral la sanction à hauteur de CHF 71,8 millions qui lui a été infligée par la Commission de la concurrence (COMCO) au motif d’un comportement illicite présumé dans la commercialisation de contenus sportifs au travers de la télévision payante. Swisscom réfute ces accusations et estime qu’elle a toutes les chances de voir son recours aboutir, raison pour laquelle elle n’estime pas devoir constituer de provisions à ce titre pour l’heure. Dans l’adjudication des droits de retransmission des événements sportifs de 2017/18 à 2020/21, Swisscom a remporté un succès partiel: alors que les concurrents l’ont emporté dans les droits relatifs au hockey sur glace, Swisscom a pu s’assurer ceux relatifs au football par l’intermédiaire de Teleclub. Swisscom ne ménage aucun effort pour continuer à offrir à sa clientèle une vaste offre en la matière; des négociations pour le hockey sur glace sont en cours. Swisscom TV fait bonne figure sur le marché. Malgré la vive concurrence des câblo-opérateurs, le nombre de raccordements Swisscom TV a bondi en un an de 13,1%, ou 162 000, à 1,40 million (+33 000 au deuxième trimestre), dont les trois-quarts utilisent Swisscom TV 2.0 basé sur le cloud. Une nouvelle offre TV spécifiquement conçue pour la clientèle commerciale permet d’offrir des contenus télévisuels dans les espaces publics. Swisscom TV Public permet par exemple d’offrir la TV dans les bars et les restaurants.

La numérisation marque les activités avec les grandes entreprises et les champs d’activité connexes

Le chiffre d’affaires généré avec les clients externes dans le secteur Enterprise Customers est resté pratiquement stable à CHF 1202 millions (-0,2%). Le tassement du chiffre d’affaires de par les prix dans la communication mobile a été compensé par la hausse du chiffre d’affaires dans le secteur des solutions, toutefois avec une moindre marge. Le carnet de commandes dans le segment des grandes entreprises a diminué de 2,0% à CHF 1028 millions sous l’effet de la forte concurrence, mais Swisscom a pu acquérir plusieurs entreprises de renom pour lesquelles elle met en œuvre des stratégies cloud, des stratégies de numérisation et des stratégies d’externalisation. Outre les activités avec les grandes entreprises, Swisscom s’engage aussi dans les secteurs où la numérisation lui ouvre des débouchés proches de son cœur de métier. Ainsi, au premier semestre 2016, le prestataire Admeira créé conjointement avec Ringier et la SSR, ainsi que la plateforme en ligne siroop.ch ont démarré leurs activités. Fruit d’une joint venture entre Swisscom et Coop, Siroop est la première plateforme en ligne suisse totalement ouverte qui propose sur un même site des produits de négociants locaux, régionaux et nationaux. Quelque 130 négociants y vendent déjà leurs produits et plus de 1300 autres prestataires sont intéressés par la plateforme en question. Dans un intervalle de temps très court, l’éventail de produits a passé à 250 000 articles.

Fastweb: chiffre d’affaires, EBITDA et clientèle en hausse

Fastweb s’est très bien tenue dans un contexte de marché difficile. Fastweb, en Italie, a réalisé un chiffre d’affaires en hausse d’EUR 19 millions, soit 2,2%, à EUR 881 millions. Malgré un environnement de marché difficile, la clientèle dans le domaine du haut débit a progressé de 100 000 ou 4,6% en l’espace d’un an pour s’inscrire à 2,26 millions (+56 000 au premier semestre). Sous l’effet de la concurrence acharnée, le chiffre d’affaires moyen par client haut débit a diminué de près de 3% dans le secteur Clients privés par rapport à l’année précédente. La croissance de la clientèle a largement compensé ce fléchissement. Le chiffre d’affaires réalisé avec les clients privés s’est ainsi amélioré d’EUR 15 millions, ou 3,4%, à EUR 450 millions par rapport à l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires réalisé avec les clients commerciaux a augmenté d’EUR 3 millions, ou 0,9%, à EUR 348 millions, tandis que le chiffre d’affaires des activités wholesale est resté stable à EUR 79 millions. Au final, Fastweb a enregistré un résultat avant amortissements (EBITDA) d’EUR 335 millions pour le segment. Ce montant comprend une indemnité à hauteur de EUR 55 millions versée par Telecom Italia dans le cadre d’un règlement à l’amiable. Corrigé de ce versement extraordinaire, le résultat du segment a progressé de EUR 20 millions, soit de 7,7%. La marge de résultat corrigée a progressé de 1,6 point de pourcentage à 31,8%. Les investissements, qui s’établissent à EUR 286 millions, sont inférieurs d’EUR 7 millions ou 2,5% à ceux de l’année précédente. Fastweb continue à développer son réseau à large bande avec énergie. Fastweb et Telecom Italia entendent collaborer dans la pose de la fibre optique jusqu’au bâtiment (FTTH). D’ici 2020, quelque 13 millions de ménages et commerces profiteront du haut débit en Italie. Comme annoncé en août 2016, Swisscom cédera par contre sa participation de 10,6% dans le gestionnaire de réseau Metroweb. Au titre de cette opération, Swisscom prévoit un bénéfice comptable d’environ CHF 40 millions au deuxième semestre 2016.

Les chiffres en détails: https://www.swisscom.ch/fr/about/medien/press-releases/2016/08/20160818-MM-Q2-2016.html

_________________

Swisscom: InOne Home sur FTTH (Internet S - Tél Fixe M - Swisscom TV L), Teleclub Premium, Les+, Teleclub Sports, Netflix
Sunrise: Sunrise Freedom Relax avec HTC 10
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum