Bienvenue sur RegardTV.net - Toute l'actualité sur la TV numérique en Suisse romande
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Julien
Administrateur
Administrateur
Age : 40
Date d'inscription : 29/05/2006
Nombre de messages : 13308
Localisation : Montreux
Opérateur TV : Swisscom
Points : 16153
Réputation : 187
https://www.regardtv.net

SRG SSR idée suisse assure son avenir numérique

le Jeu Jan 25 2007, 14:34
Communiqué de presse de la SSR, 25.01.07

Après la décision sur la redevance radio/TV: SRG SSR idée suisse assure son avenir numérique

De nouvelles mesures de réduction des coûts vont permettre à SRG SSR d’asseoir sur une base solide la numérisation de la radio et de la télévision, synonyme d’offres nouvelles à l’attention du public assorties d’une qualité de son et d’image inégalée. Suite à la décision du Conseil fédéral concernant la redevance audiovisuelle, SRG SSR devra faire face à un risque financier de CHF 55 millions qu’elle compensera en améliorant son efficience, en échelonnant certains projets stratégiques et renonçant à d’autres, enfin en supprimant plusieurs prestations.

Le Conseil fédéral a adapté la redevance radio/TV de 2,5%.

Le 8 décembre 2006, le Conseil fédéral a décidé d’augmenter la redevance audiovisuelle de 2,5% (soit CHF 30 millions) à compter du 1er avril 2007. Le 19 juin dernier, SRG SSR avait annoncé au Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) des besoins supplémentaires de CHF 72 millions (6,5%) par an, à financer par une augmentation de la redevance.

CHF 49 millions non reconnus, CHF 31 millions de redevance en plus acceptés

Sur les CHF 145 millions demandés par SRG SSR, le Conseil fédéral en a accepté 96 et rejeté 49 pour diverses raisons. Il a reconnu les CHF 36 millions supplémentaires des diffuseurs privés, de Billag et des autorités. De même, il a accepté les besoins SRG SSR liés au maintien des prestations actuelles et à la modernisation de l’outil technologique radio et TV.

Les besoins supplémentaires de SRG SSR et des privés à financer par la redevance s’élèvent à CHF 61 millions (25 pour SRG SSR et 36 pour les privés). Le Conseil fédéral a donc décidé d’augmenter la redevance de 2,5% (CHF 30 millions), misant par ailleurs sur une hausse du nombre des foyers assujettis à la redevance supérieure à celle prévue par Billag qui rapporterait en moyenne CHF 31 millions de plus par an.

SRG SSR doit faire face à un risque financier de près de CHF 55 millions.

Certaines estimations des autorités fédérales, notamment l’évaluation de la hausse des foyers assujettis, recèlent pour SRG SSR d’énormes risques financiers. Partant de nouvelles données publiées par l’Office fédéral de la statistique (OFS), qui ont également servi de référence à la décision du Conseil fédéral, SRG SSR révise ses prévisions de quelque CHF 10 millions et estime donc qu’elle devra faire face à un risque financier annuel de CHF 21 millions, compte tenu des chiffres avancés par Billag et de l’incertitude de l’évolution démographique.

Contrairement au plan financier initial, SRG SSR n’inscrit plus les CHF 23 millions de risques de la Caisse de pension au budget des charges du personnel, mais elle les couvre avec son capital propre. Elle renonce également à augmenter son capital propre de CHF 7 millions. Il reste donc CHF 19 millions des CHF 49 millions de besoins non reconnus par le Conseil fédéral. Si l’on procède à d’autres corrections à hauteur de CHF 13 à 18 millions, on arrive à un déficit financier de près de CHF 55 millions que SRG SSR devra compenser par de nouvelles mesures.

De nouvelles mesures SRG SSR pour combler le déficit financier

Sur proposition du Comité de direction, le Conseil d’administration SRG SSR a arrêté un nouveau train de mesures qui prend en compte la décision du Conseil fédéral et devrait permettre d’économiser CHF 55 millions par an. Il faudra réduire les coûts en améliorant encore les performances, en redéfinissant le calendrier de divers projets stratégiques, en renonçant à d’autres et en supprimant certaines prestations.

Il va falloir poursuivre la mise en œuvre des mesures d’économie décidées en juillet 2005 (CHF 45 millions par an). Contrairement à cette décision, les nouvelles mesures ne prévoient pas de baisse linéaire des coûts dans les unités d’entreprise. S’il devait y avoir des répercussions sur le personnel, elles se limiteraient à certains projets et cas isolés. Voici un aperçu des mesures envisagées:

Améliorer encore plus l’efficience

SRG SSR poursuit dans la voie de l’augmentation systématique de la productivité et de l’efficience afin de disposer de suffisamment de marge de manœuvre dans un marché en constante évolution. Ainsi, les activités IT seront regroupées en centres de compétences régionaux-linguistiques. Il est également prévu de réduire la période de simulcasting réservée au passage de la télévision analogique à la TV numérique aux Grisons et au Valais.

Echelonner les projets numériques

L’introduction de la TVHD sera échelonnée: la migration des 1e et 2e chaînes, et donc la desserte complète, est reportée de deux ans (de 2010 à 2012). Pour que SRG SSR soit aussi présente sur le terrain de la haute définition et puisse défendre sa position dans un secteur où la concurrence étrangère bat son plein, il a été décidé de mettre en place un «shared channel» d’ici la fin 2007, en prévision de l’EURO 2008. Les téléspectateurs verront ainsi les émissions TV au format HD, dans les différentes langues nationales.

SRG SSR renonce à son 3e bouquet DAB (Digital Audio Broadcasting) et repousse d’un an l’introduction du second.

Renoncer à des projets

SRG SSR renonce à TSI Italia; elle reporte également le lancement de l’émission KIKA & TvR (Kinderkanal/SF et Televisiun Rumantscha) qui sera reconsidéré à une date ultérieure.

Supprimer des prestations

SRG SSR a décidé de ne pas renouveler le contrat avec la détentrice des droits de Formule 1 et renonce ainsi à la retransmission des courses et essais de F1 à partir de 2008. Cette décision touche une discipline qui ne fait pas partie des priorités de la stratégie sport SRG SSR.
D’autres mesures dépendent de la décision du Conseil fédéral concernant le régime de la publicité et la répartition de la redevance globale entre la radio et la TV dans la nouvelle ordonnance sur la radio et la télévision (ORTV), de même que de la nouvelle concession. Cela étant, avec la nouvelle loi sur la radio et la télévision (LRTV) et la décision du Conseil fédéral touchant la redevance, SRG SSR dispose de nouveau de la sécurité de planification nécessaire à la conduite de l’entreprise après un long processus de négociations politiques.

_________________

Swisscom: InOne Home sur FTTH (Internet S - Tél Fixe M - Swisscom TV L), Teleclub Premium, Les+, Teleclub Sports, Netflix
Sunrise: Sunrise Freedom Relax avec HTC 10
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum